Zacharie chante, en s’accompagnant d’une guitare. Mais il n’est pas capable de rire et siffler en même temps.
Quand on lui demande, il dit qu’il est plutôt folk et blues.
Ses chansons parlent d’ours géants, de roses, de mensonges.
Elles parlent en anglais et sont écrites avec ou sans lui.
Elles sont tristes et malicieuses. Ou inversement.

En live place Sathonay, Lyon 1er, le 15 septembre. + d’infos