Quand Brigitte Fontaine fait la couv’ sur Les Inrockuptibles.

Les chanteuses apparaissent parmis d’autres dans “Haut les filles”, le documentaire de François Armanet, qu’il a coécrit avec Bayon. Pour prolonger le propos du film, nous les avons réunies pour une discussion à bâtons rompus sur la place des femmes dans l’industrie musicale.

Etendue sur une banquette dans le studio photo où l’on shoote la couverture des Inrocks, les mains le long du corps, parfaitement rectiligne, Brigitte Fontaine se repose. “Mais quel âge a-t-elle ?”, nous demande-t-on à plusieurs reprises. Celle qui donnait la veille encore un concert au Café de la Danse vient de souffler ses 80 bougies, mais lance toujours son grommellement râleur, ses saillies courtes et piquantes et son regard scrutateur derrière des lunettes de soleil arrondies.

La reine des kékés partage l’affiche de Haut les filles, documentaire cosigné des journalistes François Armanet et Bayon, qui revisite le paysage musical français sous l’axe du féminin en croisant les paroles de musiciennes. Parmi elles, Camélia Jordana, 26 ans, César du meilleur espoir féminin et lauréate d’une Victoire du meilleur album de musiques du monde pour Lost (2018), le verbe étonnamment franc, joueur et libéré malgré le poids de la notoriété et de l’industrie musicale.

Retrouvez l’intégralité de l’article ICI.

Pour la voir en concert, rendez-vous le 16 octobre au Radiant-Bellevue à Caluire-et-Cuire | + d’infos

les inrockuptiblesn 1230juin 2019