Après s’être forgé une solide réputation dans un registre brutal dégoulinant d’influences grindcore et de plans brutaux typiquement death metal, KATAKLYSM a su intelligemment incorporer une dose de sirop d’érable gouleyant dans son eau de feu au fil des ans et de ses livraisons discographiques. L’intégration de ce qu’il faut de mélodie a contribué à un résultat plus digeste et accessible mais surtout plus riche musicalement. Cette prise de risques ne signifie pas pour autant les québécois se sont ramollis : l’hyperblast venu du nord, les riffs acérés et la voix dantesque de Maurizio Iacono contribuent plus que jamais à perpétuer une identité solidement ancrée dans l’extrême.
Leur dernier clip est sorti la semaine passée. On vous invite vivement à régaler vos yeux de ses images travaillées et envoûtantes.

Lundi 29 octobre 2018 au Ninkasi Gerland Kao – Lyon | + d’infos