Il faut être un peu fou pour se lancer dans la chanson. Et il faut une belle ténacité pour y faire son chemin. Au final, Barje Endurance, le titre du nouvel album de la Lyonnaise Buridane, lui va comme un gant. Même si, bien sûr, elle a une autre approche de ce titre, en évoquant la frontière très floue « entre se dépasser et s’abîmer »…

Un univers plus urbain
Arrivée à Lyon pour entamer une carrière de danseuse, la Normande s’est découvert par hasard une vocation de chanteuse. « Je suis passée, sans quasiment m’en rendre compte, de chanter pour les copains à chanter tout court. Je me suis gentiment laissée porter », expliquait-elle lors de la sortie de son premier disque.

Il ne faut pas se fier à sa blondeur ou à son sourire lumineux. Les chansons de Buridane peuvent être sombres et tourmentées, évoquant des errements et des disparitions.
LA SUITE DE L’ARTICLE SUR LE PROGRES

Mercredi 28 février à la salle Paul Garcin – Lyon 1 | + d’infos