“Qui a déjà vu les Australiens de King Gizzard and The Lizard Wizard sur scène sait de quoi il retourne : un groupe de sept musiciens aux allures de collectif (trois guitares, deux batteries, une basse, un clavier), faisant corps comme rarement, une mécanique huilée mais sans chichis, concentrée sur sa tâche, jouant toujours pieds au plancher des morceaux étirés, dans un déluge cosmique de guitares vintages, de flûtes et d’harmonica.
Le mélange, frénétique, est impossible à délimiter, oscillant entre garage rock, prog, surf, psyché… Mais il emporte tout sur son passage.”
Télérama

Ils offriront un set d’une heure trente le vendredi 2 mars prochain au Transbordeur dans le cadre du festival TRANSFER #2

Vendredi 2 mars 2018 au Transbordeur – Villeurbanne | + d’infos